Mois: décembre 2011

Fra Angelico, une exposition radieuse

Vierge à l'Enfant, Fra Angelico, Galerie Sabauda, Turin © 2011 Photo Scala, Florence - courtesy of the Ministero Beni e Att. Culturali

Quoi de mieux en ces temps de fêtes qu’une exposition toute en lumière et en finesse consacrée à l’une des figures les plus illustres du Quattrocento italien et de la première Renaissance florentine? Pas moins de 25 oeuvres majeures de Fra Angelico (vers 1400-1455) sont présentées actuellement au Musée Jacquemart-André jusqu’au 16 janvier 2012. Fra Angelico et les Maîtres de la lumière est non seulement une superbe exposition, dont on aurait vraiment tort de se priver. C’est aussi un véritable événement, car c’est la première fois qu’un musée français rend hommage à Beato Angelico, comme on l’appelle en Italie.

Jusqu’à présent, en effet, « la France n’avait jamais consacré d’exposition monographique à cet artiste lumineux », expliquait Giovanni Damiani, la commissaire générale de l’exposition lors de sa présentation à la presse. Il faut dire que la tâche n’était pas simple : le peintre à fresques et enlumineur de talent a également exécuté de très nombreux retables, dont la manipulation exige énormément de soin et de précaution.

Les panneaux exposés ici proviennent des plus grands musées italiens et européens, de Florence bien sûr, mais aussi de Rome, Turin, Venise, Parme, Pise, ou encore de Budapest, de Zagreb et de Nice, etc. L’exposition a pu voir le jour uniquement grâce à une étroite collaboration et une entente profonde entre les prestigieuses institutions italiennes, le musée Jacquemart-André et Culturespaces, producteur de l’exposition. « Jamais nous n’aurions autorisé le prêt de l’Armoire des ex-voto d’argent du musée de San Marco à Florence s’il n’y avait eu le sérieux et la haute qualité de l’exposition », a confié Cristina Acidini Luchinat, Surintendante du pôle muséal de Florence.

« Il ne s’agit pas d’une rétrospective, mais plutôt d’un certain nombre de coups de projecteurs sur les différents aspects de l’oeuvre du peintre », précise encore Nicolas Sainte Fare Garnot, conservateur du musée Jacquemart-André. En effet, l’exposition présente non seulement les magnifiques prédelles réalisées par le moine dominicain, mais aussi d’impressionnants manuscrits ornés de ses précieuses enluminures ou encore plusieurs oeuvres des grands peintres qui ont influencé son art et ceux qu’il a inspirés à son tour. De plus, une vidéo permet de découvrir le chef-d’oeuvre absolu de l’artiste religieux : les fresques des cellules du couvent San Marco à Florence.

Le résultat est une exposition d’une richesse et d’une beauté exceptionnelles, une véritable fête tant pour les yeux que pour le coeur. On en ressort littéralement ébloui par les ors, le chatoiement des couleurs, la délicatesse des traits et une lumière omniprésente. De quoi réchauffer les âmes malmenées par la froideur et la grisaille de l’hiver.

Enfin, une mention spéciale pour l’application iPhone/iPad et Android, proposée en téléchargement sur place. Superbement réalisée et très simple d’utilisation, cette visite commentée de l’exposition offre un complément d’informations multimédias de qualité, pour seulement 2,99 €.

Galerie des Offices, Florence © 2010 Photo Scala, Florence - courtesy of the Ministero Beni e Att. Culturali

Musée Jacquemart-André
158, boulevard Haussmann 75008 Paris
Tél : 01 45 62 11 59
www.musee-jacquemart-andre.com

Accès
Métro lignes 9 et 13, stations Saint-Augustin, Miromesnil ou Saint-Philippe-du-Roule
Bus :  22, 28, 43, 52, 54, 80, 83, 84, 93
RER : Charles de Gaulle-Etoile
Station Vélib’ : rue de Berri

Horaires
Ouvert tous les jours de 10h à 18h.
Nocturne les lundis et samedis jusqu’à 21h30

Tarifs
Plein tarif : 10 €. Tarif réduit : 8,50 €. Entrée gratuite pour les enfants de moins de 7 ans

Multimédia
Pour télécharger l’appli de la visite commentée:
sur iPhone
sur Android

Thébaïde, Fra Angelico, Galerie des Offices, Florence © 2011 Photo Scala, Florence - courtesy of the Ministero Beni e Att. Culturali